Comment choisir son écho sondeur ?

L’achat d’un écho sondeur est une étape à ne pas prendre à la légère. Surtout quand on veut l’utiliser durant les périodes de pêches sinon vous risquerez de ne pas attraper la quantité de poisson suffisante. L’article que nous vous proposons ici vous aidera surement à bien choisir votre appareil.

Pour acheter votre sondeur, je vous conseille ce site.

Le choix de la bonne fréquence est important

En principe, vous aurez le choix entre 5 fréquences qui sont de 50, 83, 200, 455 et 800 kHz. Par contre, seules les trois premières sont les plus utilisées par les pêcheurs. Un sondeur avec une fréquence de 50 kHz est peut-être moins précis, mais vous servira parfaitement pour scruter une mer à 100 m de profondeur. Un modèle à 83 kHz vous permettra par contre de fouiller les eaux douces avec une vision large. Enfin, un appareil avec une fréquence de 200 kHz est adapté pour des eaux peu profondes avec une vision étroite malgré sa précision.

Opter pour un équipement puissant

Si un écho sondeur normal ne possède qu’une puissance de 600 watts, sachez que vous pourriez désormais acheter un modèle à 2 kilowatts ou plus si vous le désirez. Notez que plus l’appareil est puissant, plus il sera sensible tout en ayant une grande portée.

à Lire pour continuer : forum bateau

Vérifiez aussi le cône d’ouverture de votre écho sondeur

Cet accessoire permettra à votre sondeur de déterminer la surface où la propagation des ondes sera plus facile à capter. En effet, un cône mono-fréquence de 90 ° vous garantira une parfaite maitrise de la situation contrairement à ceux qui ne pourront être installés qu’à 20 ou 60 °.

Toutefois, un grand angle à moins de précision. Dans ce cas, vous devez seulement l’utiliser pour fouiller les environs et changer de cône quand vous penserez à avoir une image claire de votre cible.

Assurez-vous aussi que la composition de votre équipement est efficace

Un écho sondeur est toujours composé d’éléments piezoceramic qui lui faciliteront le traitement des signaux électriques en ondes sonores. Notez qu’un sondeur à 50 ou 83 kHz ne dispose que d’un seul élément. Par contre, un modèle à haute fréquence pourra en avoir plusieurs.

La composition ne s’arrête pas là, car vous devez aussi prendre en compte sa fixation. En effet, une fixation tableau arrière (TA) s’intégrera parfaitement à un moteur hors-bord. Tandis qu’une fixation traversante (TR) est idéale pour les gros bateaux. De plus, vous devriez percer leurs coques pour installer votre équipement.

Faites le bon choix d’écran pour terminer

Un écho sondeur avec un écran large vous permettra de lire parfaitement les informations envoyer sous l’eau. Cela va de soi pour la définition de l’écran, car un affichage à mauvaise résolution ne sera jamais agréable. Concernant toujours l’affichage, vous pourriez choisir entre un écran 2D ou 3D selon votre convenance. Par contre, n’oubliez pas que cela pourrait aussi dépendre de la puissance ainsi que la fréquence de l’appareil. Les avancées technologiques ont même permis aux fabricants de cet équipement de fournir un écho sondeur disposant d’un écran tactile et d’un GPS qui garantiront à son utilisateur plus de confort et de fluidité.

à Lire pour continuer : Les différentes fonctionnalités des purificateurs d’air

CorseNet