Choisir ses types de poêles à bois

On distingue trois types de poêle à bois: le poêle classique, le poêle à post combustion ou à double combustion, le poêle à accumulation de chaleur ou poêle de masse. Vous ne pourrez pas choisir le bon poêle si vous n’avez pas idée des caractéristiques de chaque type de poêle. Grâce à cet article, vous aurez tous les renseignements nécessaires pour acheter le poêle qui répond à vos besoins.

Le poêle classique

Les tailles allant du plus petit au plus grand sont disponibles pour ce type de poêle. Il répond aux besoins des consommateurs qui ont un petit salon. Son rendement dépasse rarement 50%. Son niveau d’autonomie est plus faible que celui des autres types de poêles disponibles sur le marché. Il est le poêle le moins cher. Il n’est néanmoins pas labellisé «flamme verte». Qu’en est-il du poêle à combustion?

A lire aussi : A quoi sert un devis carrelage ?

Le poêle à post combustion

Il est doté d’un rendement allant de 60 à 85%. Le rendement est ainsi en raison des deux arrivées d’air dont il dispose. Elles lui permettent d’évacuer les émissions de monoxyde de carbone. Cela lui confère un caractère moins polluant. Grâce à ce paramètre, il est labellisé «flamme verte». Il coûte entre 350 et 3000 euros. Que dire du poêle à accumulation de chaleur?

A voir également : le site cheminees-seguin et son rayon dédié

Le poêle à accumulation de chaleur

C’est le plus performant des poêles. Il diffuse sa chaleur par rayonnement. Il pèse plus lourd que les autres types de poêle. Ce poids important lui permet de stocker la chaleur longtemps avant de la diffuser progressivement dans toutes les pièces. Son rendement peut atteindre jusqu’à 90%. Il est moins sujet à la surchauffe. Il est doté d’une grande autonomie: huit à vingt heures. Il est labellisé « flamme verte ». La qualité n’a pas de prix: vous devez donc prévoir entre 2000 et 15000 euros si vous souhaitez vous en procurer.

CorseNet