Compteur vélo : avec ou sans fil ?

Ça fait déjà de nombreuses années que le cyclisme fait partie de ces sports qu’on qualifie de connectés. C’est-à-dire que vous pouvez suivre et évaluer votre performance en temps réel. C’est possible grâce à l’utilisation d’un compteur vélo. En effet, cet appareil est maintenant devenu indispensable pour les cyclistes, surtout ceux qui sont professionnels. Mais qu’est-ce qu’un compteur vélo ? Quel est le meilleur modèle pour ces accessoires ? Ce sont les questions auxquelles nous allons répondre.

Pour choisir votre compteur velo, c’est par là.

Qu’est-ce qu’un compteur vélo.

Le compteur vélo qu’on peut aussi appeler odomètre est un petit appareil qui sert à mesurer la distance que vous avez parcouru sur un vélo. Il peut être mécanique (compteur vélo filaire) ou sans fil (compteur vélo sans fil). La majorité des cyclistes les placent sur le guidon, bien en évidence dans son champ de vision, mais il y en a qui le met aussi dans sa poche.

De nos jours, grâce aux avancées technologiques, ces appareils offrent également d’autres fonctionnalités telles que les informations météo ou encore le guidage par GPS.

En général, un compteur vélo est composé de trois éléments, à savoir : l’émetteur, le récepteur et le boîtier (mais également du câble pour les compteurs filaires).

Il existe trois grandes catégories de compteurs vélo : le compteur mécanique ou filaire, le compteur électronique et le compteur sans fil.

Pour cette fois, nous allons essayer de faire une comparaison entre le compteur mécanique et le compteur sans fil.

à Lire : Comment se servir correctement d’un humidimètre ?

Le compteur filaire : ses avantages et ses inconvénients

Le compteur filaire est le premier modèle apparu. Il est entièrement mécanisé. Il est composé d’un récepteur placé en bas de la fourche pour effectuer les relevés, ainsi que d’un cadran installé sur le guidon qui vous donne les informations sur votre parcours. L’inconvénient avec ce type d’appareil est qu’il est plus difficile à installer et moins esthétique. De plus, il est bruyant. Par contre, il présente un avantage par rapport au compteur sans fil. La vitesse de transmission des données est excellente.

Le compteur sans fil : ses avantages et ses inconvénients

De son côté, le compteur sans fil se résume à deux petits appareils alimentés avec une batterie qui lui permet d’avoir une longue durée d’autonomie. Il s’agit de l’émetteur et du récepteur. De plus, il est beaucoup plus pratique puisqu’on peut mettre le récepteur n’importe où, sur le vélo ou dans la poche. Mais son grand défaut reste sans doute le léger décalage qui peut durer une seconde lors de la transmission des données entre l’émetteur et le récepteur.

Donc, en conclusion, si vous estimez que le léger décalage de transmission de données que présente le récepteur sans fil n’est pas aussi conséquent que ça, alors vous avez toutes les raisons de dire qu’il est beaucoup plus performant que le modèle filaire. D’ailleurs, c’est le cas lorsqu’on regarde les autres fonctionnalités qu’il propose telles que les informations météo ou encore le guidage GPS. Le modèle sans fil a beaucoup plus d’atout que le modèle filaire. Mais il est aussi plus cher.

CorseNet