Les étapes pour bien rédiger pour le web

Qui ignore encore le rôle d’un contenu de qualité est condamné à voir son site irrémédiablement tomber dans les résultats de recherche ! Pour bien comprendre ce qui se joue d’un point de vue rédactionnel, nous vous disons tout sur les fondamentaux de la rédaction sur le web !

Pour bien rédiger : bien penser son thème

A un sujet correspond de nombreux mots-clés. C’est tout un réseau de synonymes, d’antonymes et de termes associés qui viennent “se greffer” à votre thématique. Si vous souhaitez par exemple écrire sur le thème de Noël, alors vous aurez un vaste sujet à aborder. Au sapin s’ajouteront les cadeaux, les traditions dans les différents pays, les réunions de famille, les mythes et légendes que constituent le Père Noël, Saint Nicolas, et leur némésis respectif. Bref, vous avez compris qu’il vous faudra là mener un réel travail d’investigation sur ce thème – comme tous les autres !

Bien sûr, ce travail en amont dépendra de ce qui vous concerne, ce que vous souhaitez vendre et à qui. Dans tous les cas, les pages produites doivent être en rapport avec les mots-clés recherchés.

La rédaction : 20/20 en stylistique !

Si vous faisiez partie de ces littéraires blasés par le flou de l’existence, ayant pour seul talent une incroyable facilité dans l’écriture d’invention, alors bienvenue dans le monde merveilleux de la rédaction web !

Ici, tout est récompensé, à commencer par le plan de rédaction. Véritable réflexe à acquérir, la structuration de vos écrits doit être rigoureuse et bien pensée.

  • Le titrage des pages (<h1>, <h2>, etc)

Lorsque, sous WordPress, vous écrivez des titres, vous attribuez une balise. Le titre de votre article ou de votre page deviendra le <h1> (ce qui s’affichera dans la barre du navigateur), tandis que les titres les plus imposants seront des <h2>.

Dès lors, la suite de votre article doit impérativement se dérouler dans une logique croissante. Ainsi, vous ne pourrez pas structurer votre article de la façon suivante :

<h2>Titre important</h2>

Paragraphe introducteur

<h3>Titre moins important</h3>

Paragraphe moindre.

<h2>Second titre important</h2>

En d’autres termes, vous ne pouvez pas reprendre un <h2> après un <h3>.

Pour structurer vos pages, vous pouvez très bien faire de vos headers des <h4>, <h5>, etc. Dans tous les cas, cette procédure oblige à penser la rédaction autrement, et plus spécifiquement l’agencement des idées importantes.

rédaction web : bien structurer article pour referencement naturel

Nous vous conseillons donc toujours de vérifier les balises qui structurent l’ordre de vos titres. Il existe des outils incorporés aux navigateurs comme le Web Developer de Chrome (également disponible sous Firefox).

  • Le contenu en soi doit être complet

Un contenu de qualité, un important réseau de termes, de synonymes, des textes riches et complets (environ 1500 mots), et grammaticalement parfaits sont la clé d’un bon référencement. Un bon contenu doit être le plus informatif possible et, en ce sens, on vous récompensera pour les liens internes (vers les autres articles de votre blog), mais aussi pour les liens externes vers des sites de qualité abordant le même thème que votre article.

L’exhaustivité de votre article pourra notamment se mesurer au réseau synonymique et langagier que nous évoquions au début de notre article. En outre, le robot Google saura en mesure de constater la complexité des tournures de phrases, mais aussi lorsque celles-ci s’arrêtent brusquement, sans aucune raison grammaticale ou structurelle !

La mise en forme du texte est également très importante et participe directement à un bon référencement. On pensera par exemple aux mots en gras ou soulignés.

  • Les données des images & des médias

Les médias intégrés dans le contenu de votre article doivent faire l’objet d’attentions toute particulière. Nous pensons par exemple aux balises <alt> mais aussi, tout simplement, à leur poids et à la facilité de chargement sur tout support confondu.

Les vérifications : gare aux coquilles !

Après avoir rédigé, il faudra faire très attention aux répétitions, aux coquilles et fautes d’orthographes et de grammaire. Ainsi, comme tout autre écrit de qualité, rien ne devra être laissé au hasard. Et, comme tout autre écrit tout court, pas de contenu indigeste. Ponctuer votre long pavé de médias est une solution efficace pour que votre lecteur reste et aille jusqu’au bout de votre article. Que vous ayez un site pour revendre des formations d’hôtesse de l’air, ou un site promouvant l’énergie solaire, il est indispensable de vérifier l’ensemble des pages avant publication.

Rédiger pour le web : l’intelligence artificielle pour lecteur

Nous l’avons déjà évoqué, et ces informations sont lisibles un peu partout sur le web : le robot Google est lui aussi lecteur. De ce fait, vous devrez également prendre garde au temps qu’il passera sur votre article en prêtant une attention toute particulière au code des éléments qui viennent structurer votre page.

Livia