La commission européenne souhaite limiter les ventes d’armes factices

A la suite des tragiques événements de Novembre dernier, un nouveau sujet est débattu en ce moment même par la commission européenne : doit-on réguler encore plus les ventes d’armes factices, à bille ?

Les arguments des anti-armes d’airsoft

Les arguments sont simples, au vue du climat tendu en France doit-on encore réguler les ventes d’arme d’airsoft. En effet, il serait facile pour un éventuel terroriste de semer la panique en France, même avec une fausse arme à la base destiné à la pratique de l’airsoft. Pas besoin de chercher bien loin pour appuyer cet argument, le 11 Janvier dernier un prétendu membre de l’armée islamique prenait d’assaut un commissariat avec une ceinture d’explosive factice. Alors autant ne prendre aucun risque d’après la commission européenne qui souhaiterai donc rendre l’achat d’arme à bille plus compliqué : vérification d’identité et impossibilité d’acheter en ligne. A noté que la vente d’armes à bille est déjà réglementé, il est techniquement impossible d’acheter une arme d’airsoft si vous n’avez pas au dessus de 18 ans. Néanmoins dans les faits, peu de commerçants applique la loi et il est très facile pour un mineur de se procurer une arme d’airsoft.

Les arguments des pratiquants de l’airsoft

pistolet à bille

Voici à quoi ressemble des armes destinées à l’airsoft.

Pour connaître les arguments des « airsofteurs » comme il s’appelle eux-mêmes, nous avons fait appelle à Romain qui pratique ce loisir tous les week-end et qui tient un blog : www.pistoletabille.info/ sur le sujet.

Bonjour et merci de me laisser la parole sur ce sujet pour le moins épineux en ce moment. Je comprends parfaitement la volonté de la commission européenne de débattre sur le sujet mais pourtant je pense bien que ces interdictions supplémentaires ne stigmatiserons que nous, les adeptes de ce sport. Pour commencer, rien n’empêchera un terroriste de se procurer facilement une arme à bille : ils arrivent déjà à trouver de véritables armes alors des armes factices… Ensuite, je vois mal un terroriste se lancer dans une attaque avec des pistolets à bille, ils ne tiendraient pas bien longtemps, d’autant plus que les armes d’airsoft ne font même pas le bruit de véritables armes.

J’ai donc l’impression que se sont encore une fois des mesures d’urgence et qu’il manque donc une vraie réflexion derrière. Sérieusement, lutter contre le terroriste en interdisant les armes d’airsoft, c’est vraiment ça la solution ? Je pense qu’il y a bien mieux à faire. Depuis les attaques de Novembre nous sommes obligé de faire encore plus attention lorsque nous voulons exercer notre loisir, nous avons clairement l’impression d’être pris pour cible pour quelque chose dont nous ne sommes pas responsables, c’est dommage.

Merci Romain d’avoir pris le temps d’exposer votre vision. Que pensez-vous de la décision de la commission européenne ? Donnez votre avis en commentaire.

CorseNet