Les montres connectées, une révolution ?

Cela va faire bientôt trois ans que la montre connectée Apple, l’AppleWatch, est sorti sur le marché et il est donc venu l’heure de faire un petit bilan de ce qu’il s’est passé depuis.

Les montres connectées, une révolution ?

apple watch

Les constructeurs nous on vendu ce produit comme une révolution dans le petit monde des objets connectés et le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas tout à fait la révolution que nous attendions. Alors, oui les smartwatch sont un concentré high tech développant une puissance impressionnante pour une taille minime mais le problème est clairement le manque d’innovation. Pour le moment, votre montre vous permet seulement de ne pas sortir votre téléphone de votre poche puisqu’elles ne proposent aucune fonctionnalité supplémentaire. Alors certes, le design est soigné et les batteries durent de plus en plus longtemps mais cela ne suffit pas. Surtout quand on voit que le prix pour ces gadgets high tech coutent souvent plus trois cent euros.

Les constructeurs l’ont bien compris

montre connectée

Malgré tout le marché des montres connectées n’est pas à plaindre et pèse déjà près de 500 millions d’euros, les constructeurs ne baissent donc pas les bras. Certains commencent d’ailleurs à proposer des fonctionnalités intéressantes comme les trackers d’activité et de sommeil qui permettent d’obtenir un bilan de chaque journée. Les fabricants jouent donc la carte de la santé, les montres connectées deviennent de véritables coachs sportifs personnels et c’est peut être ce qui séduit le plus le public. On observe aussi de nouveaux projets comme Cicret, un bracelet connecté qui propose un petit projecteur intégré permettant d’afficher un écran sur votre bras et qui est donc très discret à porté tout en étant très pratique. Pour finir, il faut donc suivre ce marché de prêt qui devrait bientôt prendre plus de place.

Les montres sportives ont quant à elle su convaincre les amateurs de footing en proposant des mesures très précises et des statistiques exploitables facilement. Les modèles proposant des cardio-fréquencemètre sans ceinture, parfois gênantes, fonctionne également très bien.

CorseNet