Attacher la corde en ski nautique : Guide explicatif

Une des choses importantes dans le ski nautique, c’est la corde. N’est pas utilisée n’importe quelle corde, non ! Il faut qu’elle soit spécialement conçue pour le ski nautique (besoin d’un seuil d’élasticité précis) et surtout elle doit correspondre aux normes de sécurité nautique en vigueur. Quelle corde de traction choisir ? Et comment la fixer ?

Pour un autre article : Quelles sont les caractéristiques d’un bon porte manteau?

Comment choisir et fixer sa corde de traction !

Il existe différents types et qualités de corde de traction. Faire attention à choisir précisément celles qui correspondent. Nous avons :

  • Les modèles basiques : accessibles à toutes les bourses, elles s’adaptent facilement aux palonniers (barres auxquelles sont attachées les deux extrémités de la corde de traction) en EVA souple. Leurs longueurs varient entre 18 et 21 mètres.

  • Les modèles dits hauts de gamme : ces dernières sont beaucoup plus robustes que les premières avec un bon gainage rigide et une meilleure réactivité. Elles mesurent plus de 20 mètres.

Certains vendeurs proposent des kits de corde de traction directement avec palonniers. Pour fixer maintenant votre corde à votre bateau, rien de plus simple. Les cordes disponibles sur le marché sont, pour la plupart, toutes munies de crochets en acier inoxydable ou de boucles. Il vous suffit juste de placer vos pouces dans la boucle pour l’écarter, puis la passer au travers de l’œil vertical du crochet de remorquage du bateau, afin qu’elle se retrouve dans l’anneau circulaire, et le tour est joué. Le plus gros problème, est que tous les bateaux ne possèdent pas des crochets de remorquages adaptés au ski nautique.

Ou faire du ski nautique : ICI

A quoi fixer sa corde de traction de ski nautique

Pouvoir fixer sa corde de traction de ski nautique peut être un vrai casse-tête. Il faut forcément un point d’ancrage adéquat qui permettra de fixer le crochet au V de traction, si nécessaire, de la corde afin qu’elle ne se retrouve pas prise dans les hélices du bateau. Parmi ces systèmes de points de traction nous avons :

  • Les anneaux de traction ou cadènes : situés de part de d’autre du moteur, sur le tableau arrière du bateau, ils sont souvent utilisés pour les débutants. Il est conseillé d’utiliser un V de traction afin d’adapter la corde aux anneaux.

  • Le turboswing : beaucoup plus adapté aux skieurs expérimentés, il permet d’avoir un point d’ancrage un peu haut et une meilleure stabilité pour effectuer des sauts. Avec ce dispositif pas besoin de V de traction ; son installation est facile et il permet de tracter plusieurs personnes.

  • Le mat de ski : Il y en a deux types et tous deux sont spécialement adaptés au ski nautique, pour un site spécialisé : cliquez-ici. Nous avons le classique (sans renforts sur les côtés) et celui en forme d’arche autour du moteur. Quel que soit celui des deux que vous choisissez, vous n’aurez pas besoin de V de traction et ils sont à la hauteur adéquate.

  • La roll bar : prévue pour mettre les feux de signalisation, elle n’est pas toujours très solide ; il faudra donc la renforcer et en plus adaptée la coque du bateau pour qu’elle ne soit pas endommagée par les poussées.

Pour éviter tout accident, il est crucial de garder la corde bien attachée au crochet pendant que quelqu’un est tracté à l’autre bout.

CorseNet