Comment câbler mon moteur électrique ?

En premier lieu, il ne faut pas confondre les moteurs électriques avec d’autres types de moteur. Pour avoir le maximum de satisfaction de son moteur électrique, il faut bien maîtriser le câblage, en notant que certains modèles disposent de 2, 3 ou 4 pôles. Surtout pour les moteurs de bateau, il faut être très prudent pour éviter les accidents en pleine mer.

Les premières précautions pour un câblage efficace

D’abord, il faut identifier si c’est un moteur électrique asynchrone monophasé ou triphasé, un moteur synchrone ou autre afin de prendre les précautions nécessaires. A l’œil nu, on ne voit pas la différence, mais le câblage doit être différent. Le premier réflexe est de consulter la fiche technique du moteur électrique à câbler. Il faut vérifier le type de condensateur et le schéma de branchement au cas où il faut le remplacer. Il s’agit aussi de se référer aux branchements antérieurs si l’on doit faire tourner le moteur électrique dans l’autre sens. Il faut tenir compte des couleurs des fils pour éviter les accidents. Il doit y avoir un câble d’origine du moteur électrique, le cas échéant il faut connaître les schémas utilisés par les fabricants.

A prendre en compte : https://www.orange-marine.com/content/76-bien-choisir-un-moteur-electrique-pour-bateau

D’autres précautions sont à mémoriser, par exemples : vérifier les cosses sur le variateur, si possible il faut les isoler par une colle thermique. Aussi, les câbles sur la batterie doivent être fixés pour prévenir les vibrations. Durant le câblage du moteur électrique, il faut disposer d’une batterie bien chargée afin de pouvoir tester le bon fonctionnement.

Les références des fournitures à utiliser

Pour bien câbler le moteur électrique, il faut exiger les fournitures qui conviennent aux données techniques du fabricant. Il s’agit de connaître l’ampérage maximal du moteur pour éviter la surchauffe des câbles. En tout cas, il est toujours conseillé de protéger le montage par un ou des fusibles, ou si possible un coupe-circuit. Les prises male-femelles peuvent faciliter le câble, mais il est plutôt prudent de pratiquer la soudure à l’étain ou se servir de la gaine thermo rétractable de manière à prévoir les vibrations. Il n’est pas déconseillé systématiquement d’utiliser des pinces crocos pour le câble du moteur électrique, mais il faut se référer au diamètre des câbles.

A examiner aussi : Les différents types de sac de couchage

Les diamètres des fils sont-ils fonctions de la puissance du moteur électrique

Ce n’est pas seulement la puissance du moteur électrique qui détermine les diamètres des câbles, mais aussi la distance entre la batterie et le moteur. Dans la pratique, autant la distance est allongée, il faut augmenter la section des fils. Si à l’origine, la section du câble est de 6mm², il faut le changer en 10 ou 16mm² s’il faut rallonger de 5 mètres la distance entre la batterie et le moteur électrique. Techniquement, on explique ce phénomène en fonction de la consommation en ampère du moteur électrique et non en fonction de la puissance de la batterie. En cas de doute, un électricien est bien placé pour conseiller les diamètres des fils à utiliser pour éviter l’incendie due au court-circuit et à la surchauffe.

Voir le site spécialisé moteur electrique bateau

CorseNet