Comment entretenir sa tonnelle ?

Une fois l’excitation de l’installation des premiers jours passée, il faut faire face à la réalité. Au gré des intempéries, la tonnelle perd sa fraicheur et sa beauté du début et il faut la garder en état. Savoir comment entretenir sa tonnelle dépend de plusieurs facteurs de divers ordres que nous verrons ensemble.

La structure de la tonnelle

Selon la matière dans laquelle est faite votre tonnelle, elle vous demandera un certain degré de soins. La plus facile à entretenir est la structure aluminium ou en acier galvanisé. Avec un chiffon mouillé, toutes les taches s’en iront. Nous vous conseillons au passage l’excellent site ma-tonnelle.fr qui compare les tonnelles et pergolas. C’est beaucoup plus compliqué pour les structures en bois qui ont tendance à se recouvrir de moisissure ou à s’assécher. La peinture est souvent une bonne alternative contre ce défaut.

A lire aussi : Avis sur la tondeuse pour chien

L’élagage des plantes

Installer une tonnelle dans un jardin, au milieu de l’humidité ambiante de l’air et de l’oxydation provoquée par les plantes, ça a ses conséquences. En effet, dans un jardin, les feuilles mortes tombent et pourrissent sur la toile. Ce qui laisse des taches. Mais ce détail est mineur à côté des dégâts que fait la sève aussi bien sur la structure que sur la toile de la tonnelle.

Le premier réflexe dans ce cas est de souvent procéder à l’élagage de votre jardin. L’entretien de votre jardin apparait comme une solution indispensable, elle ne suffit cependant pas.

Entretenir la toiture

C’est la partie de la tonnelle la plus demandeuse d’entretien. Si la vôtre en a une, il vous faudra périodiquement la descendre et la frotter à la brosse pour détacher la sève, les traces de feuilles mortes ou même les excréments d’animaux (lézards, oiseaux, etc.).

Si en plus de la toile, les poutres de votre tonnelle sont garnies de voile, vous êtes conscients qu’elle a aussi besoin d’être régulièrement lavée à la machine.

CorseNet