Comment est fait un wok ?

Ils sont nombreux à se demander aujourd’hui comment fait un bon wok. Eh bien ! Figurez-vous que la technique est très simple. Mieux, elle nécessite très peu d’effort. C’est un plat de cuisine originaire de Chine employé pour plusieurs formes de cuisson. Que la préparation soit la vapeur, la friture, le fumage ou la potée, avec le wok ce n’est jamais difficile. Il est tout simplement d’une résistance incroyable.

Les matériaux de fabrication d’un wok

Le wok existe sous plusieurs grandes catégories à savoir la fonte, l’aluminium et l’acier. L’acier est la forme la plus répandue en raison de sa durabilité. Léger, il chauffe très vite. C’est pourquoi son prix varie d’une marque à une autre. Généralement, le wok en acier haut de gamme est constitué d’un marteau et de deux feuilles d’acier. Par contre, le wok en fonte mesure en moyenne 9 mm d’épaisseur. Il est donc plus lourd que le wok en acier. Plus performant, il repartit correctement la chaleur pendant la cuisson. Ses propriétés antiadhésives font que les aliments ne collent pas sur ses parois. Il en est de même pour l’aluminium qui est un excellent conducteur de chaleur.

Les caractéristiques d’un bon wok

Le wok est un accessoire essentiellement rond. Sachez que les woks traditionnels ont souvent une forme arrondie. Lorsqu’ils sont façonnés au marteau, ils prennent de petits coups qui leur donnent également un aspect rond sur les parois. Ainsi, il est plus facile d’y mettre de la nourriture. Autrement dit, on peut y faire des mélanges d’aliments sans problème. Ces woks sont disponibles dans la plupart des commerces. Ayant relativement un diamètre entre 30 cm et 2 mètres, ils peuvent vous permettre de faire correctement toutes vos préparations. Que ce soit pour un usage domestique ou professionnel, vous pouvez utiliser votre wok, car il est assez performant pour tous ces usages.

Par ailleurs, le wok possède des fois comme manches des poignées ou des queues. Lorsqu’il s’agit d’une poignée, il peut être en métal ou en plastique. Celle-ci vous permettra de soulever votre wok pendant la préparation. C’est dire que vous n’aurez pas besoin d’un chiffon pour déplacer votre ustensile comme pour les casseroles par exemple. Vous n’aurez qu’à soulever le wok avec sa poignée. Cette dernière est vissée ou soudée à la poêle. C’est donc un assemblage solide qui est fait. N’ayez donc pas peur de le soulever, car la poignée est bien maintenue à la poêle pour ne pas tomber tandis que la manche à queue elle, est non seulement longue, mais également faite d’acier. La fixation est la même que pour celle de la manche à poignée. Il facilite le mélange des aliments sur le feu.

Cependant, tous les woks ne sont pas compatibles avec tous les types de feux. C’est pourquoi nous avons actuellement dans le commerce les woks : électrique, à gaz, à induction et halogène. Autrement dit, vous risquez de détruire votre wok en ne l’employant pas au bon usage. Un wok électrique ne peut être mis sur le gaz, de même qu’un wok à induction ne doit pas être utilisé sur le gaz. Chaque wok possède un usage bien défini par son concepteur.

À lire …

Ce qu’il faut savoir sur les machines à glaçons.

À voir …

Livi