Comment fonctionne un voltmètre ?

Le voltmètre est un appareil conçu pour détecter des court-circuit dans une maison, contrôler les tailles des grandeurs électriques, et la tension parcourue par un circuit électrique, par exemple. C’est un appareil très utile pour les professionnels de l’électricité et aussi pour un technicien. Cependant, il est important de mieux connaître l’instrument qu’est le voltmètre avant son utilisation. À quoi sert alors le voltmètre ? Comment fonctionne le voltmètre ?

À quoi sert le voltmètre ?

Le voltmètre est un instrument minime, tel un portable, qui vous aide à mesurer les différentes valeurs électriques. Il constitue l’instrument le plus indispensable dans la boite à outils d’un électricien. Cet appareil dispose de deux sondes, l’une rouge et l’autre noire, à pointes métalliques qui sont branchées dans les bornes respectives du circuit pour mettre le voltmètre en marche.

A étudier : https://www.youtube.com/watch?v=ZGk7F-RmlLg&t=7s

Fonctionnement du voltmètre

Il y a deux manières d’utiliser le voltmètre, vu qu’il y en a deux. Le premier voltmètre est à aiguilles et l’autre est numérique, qui s’affiche au digital. Le voltmètre a deux bornes : la négative est neutre et commune, d’où son symbole COM ; la seconde, positive, la phase, porte le Voltage V.

Vous devez brancher le voltmètre en parallèle ou en dérivation. Il faut relier l’appareil aux deux bornes du circuit dont vous voulez connaître la tension. En ce qui concerne le calibre, c’est la tension du circuit que vous mesurez, au maximum. Vous devez le brancher sur le calibre minimal pour avoir de meilleurs résultats.

Le voltmètre analogique

Le fonctionnement du voltmètre analogique n’est pas si différent de l’autre. Mais il n’est plus pratique de nos jours parce que vous serez obligé d’interpréter des aiguilles. Pour l’utiliser, il faut :

  • déterminer en premier, l’échelle de graduation pouvant interpréter vos résultats, faire en sorte qu’elle corresponde à celle que vous avez choisie pour le commutateur ;
  • estimer la position de l’aiguille en suivant les graduations existantes à proximité ;
  • multiplier la valeur qui est indiquée par l’aiguille, au cas où le calibre de graduation ne soit pas identique à l’échelle.

A examiner aussi : Les meilleures marques de souris scanner

Le voltmètre numérique

Pour ce qui est du voltmètre numérique, il est plus pratique et facile à lire, vous n’aurez rien à interpréter, tous ces résultats sont lyriques. Il faut :

  • régler l’appareil au premier abord sur le mode voltage, si vous voulez mesurer la tension d’un circuit électrique, par exemple.
  • placer les deux sondes du voltmètre en leurs positions respectives. La prise de la sonde noire est à brancher dans la prise, marquée COM, c’est- à dire Commun sur le boitier du voltmètre ;
  • brancher la prise de la sonde rouge dans la borne du voltage V du boitier, ou dans la prise minimale du voltage, nommée mA.
  • mesurer la tension d’un circuit, par exemple, en tenant les deux sondes du circuit et les joindre au circuit, mais cela dépend du type de tension que vous mesurez ;
  • régler le voltmètre au seuil maximum, quand la tension s’élève de trop. Ce réglage doit être automatique. Si vos résultats sont :

– « OL », Overload égale à une surcharge ou le chiffre « 1 V », affiché sur votre écran pour le voltmètre numérique;

– s’il s’agissait d’un voltmètre analogique, l’aiguille n’atteindra que sa graduation maximale et y sera figée.

Voir le site spécial voltmètre

CorseNet