Comment installer un piège photographique pour animaux ?

Bien qu’il soit aujourd’hui commun de se servir de pièges photographiques dans presque tous les domaines d’activité, cette technologie est à l’origine réservée à une utilisation dans la nature. Elle est un équipement indispensable au service des experts en science de la nature, mais surtout des chasseurs. Grâce çà elle, il est possible de repérer l’habitude d’un gibier. Les résultats à l’application peuvent être sensationnels, mais pour ça, il faut d’abord bien l’installer. L’opération en soi n’est pas difficile, il suffit juste de quelques étapes cruciales.

Se familier avec l’appareil photographique

Pour réussir l’installation d’un Piège photographique, la première des conditions est de maitriser l’appareil. Prenez donc le temps de vous familiariser avec la caméra. Lisez très attentivement les indications du fabricant. Cela vous permettra de vous en servir à son plein potentiel ensuite, procédez au paramétrage des options : la sensibilité, l’autonomie de la batterie, la résolution adéquate, la réactivité. Certaines règles d’utilisation sont à respecter. Ces dernières sont généralement inscrites dans la notice.

Pour ce qui est des contenus, il est possible pour l’appareil de les stocker sur place pour que vous veniez récupérer après ou vous les transférer au fur et à mesure des prises grâce au wifi ou à la connexion 4 G. En outre, pour ne rien rater, mettez les chances de votre côté en activant le mode rafale. Plusieurs clichés sont ainsi pris en une seule détection.

Un excellent modèle à découvrir en cliquant ici

Où installer une caméra de chasse pour animaux ?

Pour capturer les images, il faut installer la caméra à un endroit convenable. La première des choses est donc d’épier les animaux pour connaître leurs lieux de repos, leurs points d’eau, leur tanière ou terroir. De même, les passages obligés sont à prendre en compte.

Pour imprimer vos photos : Quelles sont les meilleures marques pour une imprimante photo ?

Le support

Une fois la zone repérée, place au support. En l’occurrence, c’est un arbre qui est utilisé, vu que nous sommes en forêt. La fixation de l’appareil est facile. Elle consiste juste à le sangler. La hauteur idéale est de 100 cm du sol. Cela donne une bonne vue et protège l’appareil contre les atteintes de toute sorte. La direction idéale est le nord pour des photos claires et d’une grande netteté. Des images de qualité, c’est également l’inclinaison. Pour des contenus de qualité la nuit, prévoyez un arrière-plan. Il permet de rehausser l’action de l’infrarouge.

Bien camoufler le piège photographique

Laissez à la vue des animaux, votre piège photographique risque de les faire fuir pour cause de frayeur. C’est pourquoi il est conseillé de bien le camoufler. Servez-vous de petites brindilles pour le dissimuler. Mais ce faisant, préservez le capteur et l’angle de vue.

Actualité à lire

Effectuer des visites périodiques

Vous devez être attentif à la caméra. En effet, laissée des mois durant, les herbes risquent de pousser et d’obstruer le champ de vision, des branches d’arbre également. Vous devez donc vous rendre fréquemment sur le lieu d’installation pour dégager la vue et aérer les alentours. Certains réglages pourraient en outre être requis, au rythme de la météo, de la saison ou des changements climatiques.

CorseNet