Dentifrice : quels sont les ingrédients à privilégier ?

Une bonne hygiène bucco-dentaire est essentielle pour le bien-être de l’organisme. Le brossage des dents est par conséquent nécessaire, et la pâte dentifrice nous y aide. Cependant, certains des ingrédients qui entrent dans la constitution de la pâte dentifrice ne sont pas utiles. Quels sont alors ceux à privilégier ? Découvrons-les !

Le fluor

Il est certain que nous en avons déjà entendu parler. Le fluor est le principal ingrédient de préparation de la plupart des dentifrices disponibles sur le marché. Le fluor protège les dents et prévient l’apparition des caries. En effet, plus la teneur en fluor est élevée dans ce dernier, mieux il est efficace.

Ainsi, avec 1000 ppm de fluor dans un tube de pâte dentifrice, vos dents sont suffisamment hors d’atteinte. Certaines marques vont jusqu’à doter leur dentifrice d’une teneur en fluor de 2500 ppm. La quantité en fluor n’est jamais trop élevée, choisissez toujours un dentifrice bien fluoré.

Néanmoins, ce conseil n’est pas valable pour les enfants. Trop de fluor au cours de la minéralisation de leurs dents peut causer une fluorose dentaire. Celle-ci se caractérise par des tâches qui apparaissent sur les dents de l’enfant. Par conséquent, jusqu’à 6 ans, la teneur en fluor pour un dentifrice enfant ne doit pas dépasser 500 ppm.

Les autres éléments

Il s’agit des antitartres, des agents antiseptiques et des désensibilisants.

Les antitartres

Les dentifrices avec du tartre permettent le retrait de la plaque dentaire. Lorsqu’ils sont associés à l’action du brossage, les agents antitartres empêchent que les plaques dentaires apparaissent.

Les agents antiseptiques

Ils réduisent fortement les risques de gingivite. Ils éliminent les germes responsables de la gingivite, considérée comme une inflammation des gencives. Les agents antiseptiques retardent également la formation des plaques dentaires.

Les désensibilisants

Les désensibilisants sont combinés aux dentifrices pour pouvoir diminuer la sensibilité dentaire. Certaines habitudes peuvent en effet, conduire les dents à ne plus résister à certaines températures. En effet, les désensibilisants bloquent le signal de la douleur, en engourdissant les nerfs de chacune des dents.

Certains intègrent les dentifrices blanchissants dans la liste, mais ils doivent être utilisés de façon modérée. Ils sont très abrasifs et d’ailleurs, n’ont aucun effet sur la couleur naturelle de vos dents.

 

ASTUCE :

Le dentifrice pour éviter les points noirs : Est ce que ça marche vraiment ?

CorseNet