Quelles sont différentes sortes de composteur ?

Pour avoir un fertilisant gratuit et écologique pour le jardin, il est possible d’utiliser un composteur. Il en existe trois, dont le composteur classique, rotatif et lombricompost.

Le composteur classique

Appelé également fût ou silo, ce composteur est classique, vu que la majorité des jardins en dispose. Il peut adopter différentes formes et tailles. Le matériel de fabrication varie aussi d’un composteur à un autre. Il y a des modèles en PVC, en plastique recyclé, en bois non traité et en cadmium. Mais pour faire du bon compost, il est préférable de choisir le composteur en bois non traité ou en plastique recyclé.

L’avantage avec ce modèle, c’est qu’il ne demande que peu d’entretien. L’inconvénient, c’est que la décomposition est lente. En plus, il y a des odeurs qui se dégagent du composteur. Des insectes et larves se forment également. Le compostage se fait de manière manuelle. Il faut donc remuer le bac avec une pelle par exemple.

Composteur rotatif

Il s’agit de modèle plus rapide et plus ergonomique comparé au composteur classique. Si avec ce dernier, la décomposition est lente, de plus, il faut tourner le tas, avec un modèle rotatif, elle est plus rapide. Pour réaliser le compost, il ne faut pas remuer avec une pelle, mais plutôt tourner le bac avec une manivelle.

Pour traiter rapidement les déchets, il suffit d’y rajouter de l’eau. L’avantage, c’est que la rotation du bac permet d’aérer le compost et accélère la décomposition. Les mauvaises odeurs sont donc limitées avec ce modèle. L’inconvénient, c’est que ce modèle est plus cher vis-à-vis du modèle classique.

Le lombricompost

Il s’agit de composteur qui fonctionne avec des vers rouges. Ces derniers se nourrissent de déchets organiques pour ensuite les digérer et les expulser en forme de matière fécale. Ce produit devient ensuite un fertilisant très actif. Le lombricompost permet aussi d’obtenir le « thé de compost ». Il s’agit de liquide obtenu lors d’un compostage de déchets riches en nutriments. Ce liquide est aussi favorable pour le jardin.

L’avantage de ce composteur, c’est la qualité du compost qui en résulte. L’inconvénient, c’est l’entretien des vers qui peuvent mourir facilement faute de soin quotidien.

Pour conclure, il y a trois sortes de composteurs. Il faut juste savoir choisir un modèle en tenant compte des avantages et des inconvénients.

Lire aussi :Les marques de raboteuses /Utilisez la tondeuse gazon pour perfectionner la pelouse / Assurer un bon rangement de ses équipements de jardinage

CorseNet